Fondation Manitoba

En 1869, Winnipeg était un village frontalier de la colonie de la Rivière-Rouge. Il était situé dans l’immense diocèse de Saint-Boniface, dirigé par l’archevêque Alexandre Taché.

Pour procurer une éducation aux enfants catholiques à l’ouest de la Rivière rouge, l’archevêque a demandé l’aide des SNJM. Dans l’attente d’une réponse et pour répondre aux besoins urgents, l’évêque du diocèse de Saint-Boniface confie la tâche aux Sœurs Grises qui avaient ouvert l’Académie Ste Marie, près du confluent des rivières Rouge et Assiniboine (La Fourche). L’arrangement devait être temporaire.

Finalement, en 1874, quatre religieuses de la congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) quittent la maison-mère d’Hochelaga au Québec pour se rendre aux portes de l’Ouest canadien et assumer la responsabilité de l’institution, l’Académie Ste Marie.

Les sœurs Jean-de-Dieu, Marie-Florentine, Electa-du-Sacré-Cœur et Marie-Élie prennent le train, le bateau à vapeur et la barge pour arriver à Saint-Boniface le 22 août 1874, après 12 jours d’un long périple. 

Les nouvelles arrivantes étaient âgées entre 21 et 27 ans. Elles ont pris la responsabilité de cette école catholique anglophone qui n’a cessé de prospérer depuis.

Sous la direction des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, l’école a connu une hausse de ses inscriptions et a réalisé plusieurs agrandissements.

L’Académie Ste Marie est actuellement située au 550 Wellington Crescent. Elle célèbre son 150e anniversaire en 2019. Pour plus d’informations sur l’école et ses programmes.